• info@droitepopulaire.be

Rue Cyprien Prévôt

Rue Cyprien Prévôt

Rue Cyprien Prévôt

Suite à un appel téléphonique, les riverains de la rue Cyprien Prévôt ont signalé à Monsieur Jean-Claude TISSIER, conseiller communal dans l’opposition, un problème concernant la pose de potelets placés le long d’un mur qui gêneraient l’entrée dans leurs terrains et garages.  En effet, avant la réfection de la rue, des véhicules se garaient le long de ces potelets, ce qui engendrait des difficultés pour entrer et sortir les véhicules des terrains et garages et gênaient à la circulation. (en effet, un camion de pompier ne sait plus passer dans ce cas) Monsieur Jean-Claude Tissier s’est rendu sur place dès le lendemain afin de s’enquérir d’informations à ce sujet.

Monsieur Jean-Claude TISSIERconseiller communal dans l’opposition pour le groupe Droite Populaire, en a fait part aux membres du Conseil communal.


La réponse du service de Police Administrative est de veiller à respecter les règles générales du code de la route qui interdit le stationnement dans une voirie dont la largeur restante (3m) ne permet plus le passage d’un autre véhicule et qui interdit le stationnement des véhicules sur un trottoir ou une zone réservée aux piétons.

Suite à une réunion en 2017 avec le service travaux, il aurait été dit aux riverains que ces potelets ne seraient pas remis après les travaux de réfections.

Pour rappel : la pose de potelets en voie publique peut être sollicitée, individuellement, par un citoyen qui éprouve des difficultés au niveau de son habitation en raison de comportements inappropriés de certains automobilistes. Elle peut également être sollicitée par une école, un commerce ou autres, toujours aux même motifs. Les potelets ne sont jamais placés pour empêcher le stationnement réglementaire devant une habitation mais pour augmenter ou rétablir la sécurité des usagers faibles.

Le service travaux, quand à lui nous a expliqué que le placement des potelets étaient autorisés depuis 2012 et que le projet et les plans, approuvés par les autorités, reprenaient bien le positionnement de ces poteaux.

D’autre part, le Collège communal confirme que dans le cas de la rue Cyprien Prévôt la procédure a été respectée par la demande d’un riverain, un rapport et avis favorable de la Police pour empêcher le stationnement sauvage.

Le soir même, Monsieur Jean-Claude Tissier a envoyé un courriel à Monsieur le Directeur Général lui rappelant que dans le permis d’urbanisme il est bien stipulé que les potelets devaient être retirés. En lui rappelant également que si les potelets étaient malgré tout placés, cela engendrerait une faute urbanistique.

Le lendemain, très tôt le matin, Monsieur le Directeur Général a répondu par courriel à Monsieur Jean-Claude TISSIER que le permis d’urbanisme n’autorisant pas le replacement des potelets, cette condition urbanistique sera respectée par la Ville  et qu’il prévenait, de suite, l’entreprise chargée de l’exécution des travaux de ne pas installer les potelets

admin

Laissez votre message